Piscine creusée ou semi-enterrée : quel budget prévoir ?

4 mai 2020

Creuser une piscine dans son jardin est le rêve de bon nombre de propriétaires de maison et de leurs enfants. Loisirs, sport, valorisation de la propriété : les avantages d’une piscine sont nombreux.
Mais les budgets ne sont pas les mêmes pour une piscine creusée ou une piscine semi-enterrée.
Alors, quel budget prévoir en fonction du type de piscine et des options supplémentaires à y appliquer ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez, chaque mois, une sélection de nos derniers articles les plus consultés

Piscine semi-enterrée ou creusée ?

Le choix de la piscine creusée

Jardin

Si vous êtes bricoleur et/ou que vous disposez d’un budget limité,  les piscines creusées en kit sont une option économique : comptez environ 5000 euros pour le bassin. Mais attention, le home made nécessite de bonnes connaissances en bricolage et de se faire aider par des proches voire des artisans locaux.

Si le bricolage n’est pas votre fort ou que votre budget le permet, les piscines “prêtes à plonger“ sont faites pour vous et se négocient entre 15 000 et 50 000 euros. A ce prix un professionnel possédant une garantie décennale se charge de la fourniture du bassin. Mais également de sa livraison, du terrassement, de la main d’oeuvre et de l’installation. C’est notamment la dimension et la forme du bassin qui vont déterminer le coût final.

Le choix d’une piscine semi-enterrée

Extérieur de ma maisonPour des questions de budget, de terrain ou tout simplement de goûts, vous pouvez choisir d’opter pour une piscine semi-enterrée. L’auto-construction de ce type de bassin est plus simple que pour une piscine creusée. Cela contribue également à baisser le budget moyen.

Quel budget prévoir pour ma future piscine ?

Et justement, côté budget, en fonction du type de parois il faut compter entre 1500 et 10000 euros pour une piscine en métal. Entre 2000 et 15000 euros pour une structure en bois naturel, de 4000 à 6000 euros pour du bois composite. Et enfin, pour une piscine semi enterrée en béton la fourchette budgétaire est de 8000 à 12000 euros.

En revanche, les piscines semi-enterrées sont moins durables dans le temps que les piscines creusées. Un élément important lorsque l’on arbitre entre les deux types de piscines.

Les matériaux de finition

Pour le revêtement du bassin, plusieurs matériaux sont envisageables. Le choix doit se faire entre un liner et une membrane. Le liner est fabriqué en une seule pièce en usine aux dimensions du bassin. Sorte de tissu en PVC, son épaisseur varie selon les besoins. Un liner coûtera entre 15 et 25 euros le mètre carré.

Alternative au liner, la membrane en PVC armé offre une solidité supérieure. Il doit être soudé sur place par un professionnel et son coût est d’environ 60 euros le mètre carré.

S’aménager un espace de détente

La plage qui borde votre bassin délimite l’espace baignade et accueillera vos moments de détente estivale. Esthétique et budget seront les critères déterminants pour le choix de ce matériau de dallage.

    • A partir de 150 euros le mètre carré, les carrelages non glissants ou la pierre reconstituée sont les matériaux les plus abordables
    • Les matériaux composites qui combinent bois et plastique se négocient à partir de 200 euros le mètre carré
    • Le bois, enfin, est un matériau très noble pour habiller votre plage. Une noblesse qui a un coût puisqu’il faut tabler autour de 250 euros le mètre carré pour une plage.

L’alarme, un investissement obligatoire

En préambule, et avant toute considération budgétaire, il faut noter que la loi impose à tous les propriétaires de piscine creusée d’y installer une alarme. En fonction du type d’alarme, il faudra compter entre 250 euros pour une alarme immergée et 800 euros pour une alarme périmétrique.

Quelles options en matière d’abri ?

Prévoir un abrisMême s’il représente un coût supplémentaire, l’abri de piscine revêt plusieurs avantages. En effet, ajouter un abri à votre projet de piscine creusée facilite, entre autres, l’entretien de votre bassin et contribue à sa sécurisation en empêchant son accès. En bonus, l’abri permet de conserver une bonne température à l’eau de votre bassin.

Un abri de piscine : quel budget y consacrer ?

Les abris bas permettent de protéger le bassin et augmentent la température de l’eau. En revanche, ce type d’abri ne permet pas d’utiliser la piscine une fois qu’elle est couverte. Pour un abri bas il faudra compter 12 000 euros en moyenne.

Les abris semi-bas, eux, permettent la baignade en mode couvert et d’accéder aux installations sans difficulté. Pour ce type d’abri, comptez entre 15 000 et 20 000 euros.

L’abri haut, enfin, permet de créer un véritable espace intérieur autour de votre piscine tout en cumulant les avantages des abris de plus petite taille. En termes de budget, il faut compter entre  22 000 et 40 000 euros.

La couverture, alternative à l’abri

Jardin aménagéPlus économique qu’un abri, la couverture jouera un rôle de protection contre les pollutions et de préservation de la température de l’eau.

La bâche à bulles est la couverture la moins chère, ses propriétés isothermes lui permettent de préserver la température de l’eau mais elle ne constitue pas un dispositif de sécurité. II faudra compter de 600 à 1000 euros pour la bâche et l’installation de son enrouleur.

La bâche à barres, quant à elle, se substitue à une bâche d’hivernage tout en étant une couverture de sécurité. Elle peut être couplée à un moteur qui simplifie son installation. Une bâche à barres vous reviendra à 2000 / 3500 euros hors moteur.

D’autres alternatives pour protéger sa piscine

Le rideau hors sol ressemble à un volet roulant. Simple à déployer au quotidien, il protège la surface du bassin avec ses lames rigides. Manuel ou automatique, le rideau hors sol représente un investissement compris entre 3500 et 5000 euros selon la taille du bassin.

Le rideau immergé représente la solution la plus élégante pour couvrir une piscine en se déroulant juste sous la surface de l’eau. Il faut prévoir un budget moyen de 5000 à 8000 euros pour un rideau immergé.

L’entretien, des coûts à ne pas oublier

Une piscine ce sont des bons moments mais aussi quelques corvées d’entretien ! En complément du temps passé à nettoyer votre bassin, il faudra aussi engager certaines dépenses. A titre d’exemple on considère qu’un bassin non chauffé de 8 mètres sur 4 nécessite un budget annuel d’environ 300 euros.

Dans ce budget il faut compter entre autres les filtres et les produits désinfectants. Si la corvée de nettoyage ne vous inspire pas, un robot automatique qui nettoiera fond et parois s’avérera être un achat utile, pour un prix allant de 300 à 2000 selon le degré de sophistication.