Faire construire : les étapes clés dans la recherche du terrain

16 juillet 2020

Vous avez décidé de faire construire votre maison individuelle ? La première étape est donc la recherche du terrain pour votre construction ! Pour que votre recherche ne se transforme pas en parcours du combattant, voici quelques conseils à avoir en tête avant de vous lancer.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez, chaque mois, une sélection de nos derniers articles les plus consultés

Recherche du terrain : par quoi commencer ?

La recherche du terrain idéal peut être longue et éreintante, il convient donc de vous y préparer ! Avant de vous lancer à corps perdu dans votre quête, il s’agit déjà d’en déterminer les contours le plus précisément possible.

Interrogez votre mode de vie (actuel, mais aussi futur !), vos besoins et vos envies, sans oublier de calculer précisément votre budget. Établissez une liste de critères en les classant par ordre d’importance. Elle vous permettra de garder le cap durant vos recherches. Gardez en tête que votre budget reste décisif. L’achat d’un terrain n’est que la première étape de votre projet de construction !

200, 500, 2 500 m²… Vous avez du mal à vous projeter ? Observez, comparez, visitez ! Échangez également avec vos amis, votre famille, votre coiffeur… Confronter votre rêve à la réalité vous permettra de remettre en question vos critères pour être sûr de votre recherche.

Pensez également à vous organiser ! La mise en place d’un tableur rassemblant les caractéristiques des terrains repérés et les coordonnées à contacter, pourra être d’une grande aide. Pour comparer les offres, centraliser les informations et garder les idées claires.

Les critères à prendre en compte pour la recherche du terrain

Au-delà de vos critères personnels, certains points doivent particulièrement attirer votre attention lors de la recherche d’un terrain à bâtir.

La nature du sol

Une bonne connaissance de la nature du sol est un préalable indispensable pour vous assurer de la viabilité de votre projet. En effet, il s’avère par exemple plus complexe, et donc plus coûteux, de faire construire sur un terrain argileux que sur un terrain rocheux. Pour connaître les risques naturels liés à un terrain, consultez toujours le Plan de prévention des risques naturels (PPRN) disponible en mairie. N’hésitez pas également à vous faire assister par un géologue et à faire réaliser une étude de sol au moindre doute !

L’environnement présent et futur

Ville ou campagne, la décision vous appartient. Il est cependant indéniable que la proximité de certains services (transports en commun, écoles, commerces) fera augmenter la valeur de votre terrain et de votre bien avec le temps.

À l’inverse, avoir dans son environnement direct une usine, un aéroport ou une ligne de chemin de fer entraînera non seulement des nuisances (bruits, pollution…) au quotidien, mais rendra aussi la revente de votre bien plus compliquée.

Tâchez de vous renseigner sur les éventuels projets en cours. En fonction de vos envies, la construction prévue d’un nouveau pôle d’attractivité peut être une bonne nouvelle… Ou vous inciter à fuir !

Le prix

Si le prix d’un terrain varie en fonction de nombreux critères, il reste intéressant de se renseigner sur le prix moyen des terrains dans le secteur géographique choisi. Comparez avec le prix moyen au m² de la région concernée et avec d’autres offres à proximité. Cela vous permettra de vérifier comment se situe le prix du terrain de vos rêves par rapport au marché local.

Avant de vous décider pour un lieu d’habitation, il est également bon d’avoir une idée du montant de la taxe d’habitation et de la taxe foncière dont vous devrez ensuite vous acquitter chaque année. Pour cela, renseignez-vous en mairie, auprès du service des impôts ou parlez-en avec vos futurs voisins !

La viabilisation

Pour pouvoir faire construire, un terrain doit être viabilisé, c’est-à-dire raccordé à différents réseaux : eau, électricité, gaz, assainissement… Et si cette viabilisation est assurée en lotissement, ce n’est pas toujours le cas en secteur diffus !

Vous convoitez un terrain non viabilisé ? Renseignez-vous en mairie pour connaître les sociétés habilitées et estimer le montant de l’opération, sachant qu’on estime en moyenne entre 5 000 et 15 000 € selon le nombre de réseaux concernés.

Les servitudes

Diverses servitudes peuvent s’exercer sur un terrain, restreignant ainsi votre droit à la propriété. L’exemple le plus connu est le droit de passage permettant à un voisin propriétaire d’un terrain enclavé d’accéder à la voie publique. Il en existe cependant bien d’autres ! Servitudes de vues, d’utilité publique ou encore naturelle, pour les connaître rendez-vous en mairie pour demander le certificat d’urbanisme !

Le PLU

De la même façon que pour les servitudes, il est bon de se renseigner sur la réglementation locale régissant les constructions dans votre future commune d’habitation. Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) rassemble en effet toutes les règles à connaître et à respecter impérativement pour obtenir votre permis de construire.

Proximité de monuments historiques, secteur protégé… dans certains cas, vous ne serez pas libre de bâtir la maison de votre choix et il est toujours bon de le savoir avant d’acheter votre terrain !

Recherche du terrain : où trouver un terrain à bâtir ?

Il existe de nombreuses façons de trouver le terrain de vos rêves, tout dépend cependant du temps et de l’énergie que vous êtes prêt à y consacrer !

Ainsi, Internet regorge de sites spécialisés en annonces immobilières. Vous pourrez y effectuer vos recherches en toute autonomie. De la même façon, il est possible de traquer la bonne affaire dans les journaux spécialisés et la presse locale. Enfin, vous pouvez vous renseigner directement auprès des mairies des communes convoitées. Toutefois, si vous économiserez en frais d’agence ou de notaire, vous ne disposerez d’aucun guide ou conseil pour mener à bien votre recherche…

Pour vous faciliter la tâche, consultez des spécialistes ! Les agences immobilières sont ainsi un interlocuteur de choix pour vous aider à trouver le terrain correspondant à tous vos critères. Un notaire peut également s’avérer une aide précieuse pour vous conseiller dans votre recherche, mais également vous aider à négocier…

Enfin, les professionnels de la construction de maisons sont bien placés pour vous proposer des terrains à bâtir. Tout en sachant qu’ils vous proposeront évidemment la maison qui va avec !

Dernier conseil pour conclure : n’hésitez pas à mettre tout votre entourage à contribution afin de faire fonctionner le bouche-à-oreille ! Famille, voisins, collègues, commerçants… Plus vous en parlerez autour de vous et plus vous optimiserez vos chances de trouver la perle rare !