Maison en bois : tout ce qu’il faut savoir

27 juillet 2020

Vous avez un projet de construction de maison en bois ? Devenues incontournables sur le marché de la construction, les maisons en bois ont plus que jamais le vent en poupe ! Il y a seulement une dizaine d’années, elles ne représentaient que 5 % des constructions de maisons individuelles, contre 10% aujourd’hui. Une forte progression qui trouve son explication parmi les nombreux avantages proposés par ce style de maisons nouvelle génération.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez, chaque mois, une sélection de nos derniers articles les plus consultés

Savoir différencier les 4 types de maisons en bois

La maison à ossature en bois

On distingue 4 techniques de construction différentes en matière de maisons en bois. A commencer par la maison à ossature en bois (appelée également MOB).

Modèle de construction le plus répandu dans le monde, il consiste à miser sur une structure en bois dans laquelle sont glissés différents matériaux isolants. L’extérieur est rendu parfaitement étanche par l’application d’un revêtement particulier.

L’intérieur est rendu étanche également et bénéficie d’un revêtement de finition commun à toutes les maisons traditionnelles.

La maison en bois massif empilé

Cette technique de construction ancestrale reste la plus répandue dans les régions montagneuses. Elle correspond aux traditionnels chalets dans lesquels il fait bon se réchauffer en plein hiver après une journée de ski.

La réalisation à base de bois massif permet d’obtenir une meilleure résistance aux changements de température. Elle permet également une plus grande facilité de réalisation en autoconstruction.

Cependant, le bois massif a tendance à se fragiliser plus facilement à cause des différences de température. Il doit être parfaitement assemblé pour garantir son étanchéité.

La maison à poteaux et poutres en bois

La structure de ces maisons repose sur des poteaux de bois placés à la verticale avec des espaces réguliers et soutenant des poutres horizontales.

Composés le plus souvent de bois massif, les poteaux et poutres sont associés pour créer une structure plus facilement modulable du départ.

Des réalisations plus poussées peuvent être imaginées grâce à cette technique, ainsi que des volumes importants, nécessitant par ailleurs des murs porteurs.

La maison à panneaux de bois

Moins courante mais tout aussi solide, les maisons réalisées à base de panneaux de bois massif permettent d’obtenir des dimensions très intéressantes tout en disposant d’une inertie thermique optimisée.

Le temps de construction est raccourci par le fait que ses différents panneaux sont produits en usine. Leur assemblage est particulièrement rapide et facile.

Il est aisé de créer divers effets architecturaux grâce à cette technique.

Les avantages et inconvénients d'une construction de maison en bois

Les avantages d’une maison en bois

Vivre dans une maison en bois possède de nombreux avantages :

– Elle permet de profiter d’un matériau de construction naturel et sain.

– Le temps de construction est réduit de moitié par rapport à une construction traditionnelle.

– Le bois est un excellent matériau d’isolation phonique et thermique (une isolation 6 fois supérieure à la brique).

– Elle permet de bénéficier d’un matériau écologique et durable dans le temps, assurant une consommation moindre en terme d’énergie lors de sa production.

– Le bois garantit une grande résistance au fil du temps ainsi qu’une longévité accrue.

– Véritable paroi vivante, il absorbe l’humidité tout en la restituant par temps sec.

– Une maison en bois est la certitude de réaliser des économies d’énergie importantes. Elle consomme jusqu’à 30 % de chauffage en moins qu’une maison construite à base de béton.

Moins polluante et mieux isolée, une maison en bois sera l’alliance parfaite entre modernité et respect de l’environnement.

Les inconvénients d’une maison en bois

Si les maisons en bois ont le vent en poupe et ne manquent pas d’avantages, quelques inconvénients peuvent être constatés :

– La construction d’une maison en bois se heurte généralement à un aspect purement psychologique amenant à penser qu’il s’agit d’une simple cabane ou d’une maison de fortune.

– Le bois dispose d’une faible inertie thermique.

– Une maison à ossature en bois nécessite des traitements à base de produits chimiques. Ceux-ci sont injectés directement dans le bois. Les produits chimiques sont soumis à différentes techniques pour réduire leur toxicité mais celle-ci reste néanmoins réelle.

Certaines maisons en bois tendent à devenir un produit de luxe, faisant ainsi grimper les prix du marché. Cependant, les tarifs restent toujours attractifs bien que les maisons avec une structure en bois sont de plus en plus prisées.

Construire une maison en bois : conseils et astuces pour bien choisir

Bardages, ossatures, quelles différences ?

Lorsque l’on découvre l’univers des maisons en bois, il n’est pas rare de confondre certains termes pourtant indispensables à la bonne compréhension de ce type de construction.

Parmi ces termes, l’ossature et le bardage sont souvent confondus, et il est difficile de faire la différence entre les deux. On peut expliquer très simplement l’ossature comme la structure même de la maison. Elle va concerner les murs. Tandis que le bardage en bois est le revêtement extérieur de la maison.

Il est à noter qu’une maison est dite en bois lorsque sa structure même est composée de bois. Le bardage, lui, peut tout à fait miser sur d’autres matériaux comme le crépi ou le zinc.

De la même façon, l’intérieur peut, au choix, être composé de bois, ou au contraire miser sur un aspect purement contemporain (avec des murs en placo par exemple). Il appartient au propriétaire de choisir son univers : maison typique avec intérieur en bois ou maison de style contemporain.

Quel bois privilégier ?

La construction d’une maison en bois nécessite l’utilisation de matériaux de haute qualité, robustes et issus d’une production locale pour un coût moins important.

L’épicéa est une essence de bois particulièrement appréciée lors de la construction, il apporte un ratio poids / résistance très intéressant.

Comme de nombreux bois il est en revanche peu enclin à résister naturellement à toute forme d’humidité. Il devra donc avoir recours à un traitement adapté.

Pour ce qui est des bardages ou des éléments de finitions, le cèdre reste un bois très adapté. Il séduit par son esthétisme autant que par sa capacité naturelle à faire face aux intempéries sans être trop affecté. En réalité, de nombreuses essences de bois peuvent être utilisées pour construire une maison en bois. Chacune possède ses qualités et ses défauts.

L’utilisation d’une essence en particulier sera le plus souvent le fait du maître d’ouvrage.