Un permis de construire est-il nécessaire pour une extension ?

14 juin 2021

Agrandir sa maison est parfois indispensable pour profiter de mètres carrés supplémentaires sans avoir à déménager. Lorsque la vie du foyer évolue, plusieurs solutions s’offrent à vous pour créer une pièce supplémentaire. Avant de débuter les travaux, il convient toutefois de bien connaître les réglementations en vigueur et les démarches à effectuer. Consultation du PLU, demande de permis de construire ou simple déclaration de travaux. Alors, devez-vous déposer un permis de construire pour l’extension de votre maison ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez, chaque mois, une sélection de nos derniers articles les plus consultés

Envie de faire construire une extension ?

Créez et configurez votre extension idéale avec Buldi. Recevez en quelques jours et gratuitement des propositions personnalisées !

Envie de faire construire une extension ?
J'y vais !

Extension de maison : les différentes options possibles

Pour agrandir sa maison, plusieurs solutions sont envisageables. Le choix de l’une par rapport à une autre va dépendre à la fois de vos envies en matière d’espace ou de design. Votre budget et les contraintes de votre logement et/ou de votre terrain peuvent également orienter votre choix. Pour vous aider à affiner votre projet, voici donc quelques exemples d’extensions de maison :

La véranda

Il s’agit d’un agrandissement très plébiscité tant par son charme que par sa facilité de mise en place. La véranda, qu’elle soit en PVC, en bois, en alu ou encore en fer forgé, apporte beaucoup de lumière naturelle dans votre maison. Elle donne également du style à votre habitation et vous permet de gagner quelques mètres carrés supplémentaires. Elle est idéale pour installer un salon, une salle à manger, une cuisine, mais aussi pour créer une suite parentale.

L'extension latérale

Il s’agit ici d’une pièce supplémentaire, construite en parpaing ou grâce à une ossature bois ou métallique. Cette véritable pièce en plus vous permet de créer tous les espaces dont vous avez besoin (garage, chambre, salon, bureau, etc.).

La surélévation

Votre terrain ne permet pas de créer une extension latérale ? Avez-vous pensé à la surélévation ? Elle peut être la solution idéale ! Il s’agit toutefois d’un chantier beaucoup plus lourd. En effet, il nécessite de déposer la toiture afin de créer un étage supplémentaire.

L’aménagement des combles

Ces travaux peuvent être considérés comme une extension de maison puisqu’ils permettent d’augmenter la surface du logement. Il s’agit souvent de l’option la plus facile à réaliser et la plus économique.

Agrandir sa maison : les contraintes à prendre en compte

Avant de débuter vos projets d’extension de maison, il est primordial de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune. Celui-ci vous permet de savoir si vous avez le droit ou non de construire un étage supplémentaire. Il permet aussi de savoir de quelle façon vous pouvez modifier votre façade. Aussi, vous pouvez découvrir quels sont les matériaux ou les coloris autorisés et interdits, etc. Depuis 2014, le COS (coefficient d’occupation des sols) n’est plus en vigueur. Les réglementations à suivre concernant l’emprise au sol de votre construction, la hauteur maximum de votre habitation ou encore l’implantation de votre habitation par rapport aux limites séparatives sont toutefois consultables au sein du PLU. La consultation de ce document vous aidera donc à choisir le type d’extension le plus adapté selon les contraintes à respecter.

Pour tout travaux de construction ou de rénovation, vous devez vous renseigner sur le type de zone sur laquelle votre parcelle est située. Si vous êtes situé en zone A (agricole) ou en zone N (préservée) les démarches et les règles à respecter ne seront pas les mêmes. N’hésitez donc pas à vous rendre en mairie pour en savoir plus.

Permis de construire ou déclaration de travaux ?

Afin de réaliser votre extension de maison, vous avez l’obligation de déposer un permis de construire dans les situations suivantes :

  • Si votre extension fait plus de 40 m2 et que vous êtes situé dans une zone couverte par un PLU
  • Si votre extension fait plus de 20 m2 et que vous êtes situé dans une commune non dotée d’un PLU

Pour les extensions inférieures à 40 m2 dans les communes avec PLU, une simple déclaration de travaux suffit. Il en est de même pour les constructions de moins de 20 m2 dans les zones dépourvues de PLU. Attention, dès que vous réalisez une extension qui nécessite un permis de construire et qui porte la surface totale de la maison à plus de 150 m2, vous avez l’obligation de faire appel à un architecte.

Si votre projet consiste à créer une extension de 5 m2 maximum, cela est différent. Effectivement, vous n’avez en revanche pas besoin de demander un permis de construire ou de déposer une déclaration préalable de travaux.

Alors, vous avez un projet d’extension ?