Pourquoi créer une surélévation en bois ?

8 novembre 2021

Vous rêvez de créer une suite parentale digne de ce nom, de construire une chambre supplémentaire ou d’avoir votre propre bureau à la maison ? Construire une extension devient donc une priorité. Parmi les différents types d’extensions possibles, nous vous invitons à découvrir les avantages de la surélévation en bois.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez, chaque mois, une sélection de nos derniers articles les plus consultés

Qu’est-ce qu’une surélévation et quels sont les avantages ?

En matière d’extension de maison, plusieurs options s’offrent à vous lorsque vous souhaitez gagner des mètres carrés supplémentaires sans avoir à déménager. L’installation d’une véranda ou la construction d’une pièce en plus accolée à la maison sont les plus courantes. Faciles à réaliser, ces projets vous permettront de donner de la valeur à votre maison. Mais aussi de sublimer sa façade et d’augmenter la surface de votre logement. Ces extensions dites horizontales présentent toutefois un inconvénient majeur. Elles grignotent de la place dans le jardin.

Construire une extension horizontale nécessite en effet de rogner quelques mètres carrés de jardin. Ce qui peut réduire considérablement votre extérieur. Et si votre maison est dépourvue d’extérieur, une extension de ce type n’est tout simplement pas réalisable. Alors, pour construire sans rogner sur le jardin (ou lorsque vous n’avez pas d’extérieur) la surélévation s’impose. Il s’agit également d’une option de choix lorsque vous n’avez pas l’autorisation d’augmenter l’emprise au sol de votre maison.

Concrètement, ce type d’extension de maison consiste à créer un ou plusieurs étages supplémentaires à votre habitation. La surélévation ou extension verticale peut être totale ou partielle. Dans le premier cas, l’extension est réalisée sur toute la surface au sol de la maison, l’étage est donc complet. Dans le deuxième cas, une seule partie de la maison est surélevée. Ce procédé est souvent privilégié dans le cadre d’une création de chambre au-dessus d’un garage par exemple. Les travaux de surélévation sont plus conséquents et aussi plus onéreux qu’une pose de véranda ou qu’une extension horizontale. Ils nécessitent de déposer la toiture pour pouvoir ensuite créer un plancher, monter des murs, poser des fenêtres, etc. avant de remonter la toiture

Pourquoi choisir le bois pour la surélévation de la maison ?

Choisir de créer une surélévation en bois est une décision judicieuse pour de nombreuses raisons. En effet, le bois est avant tout un matériau léger qui se prête particulièrement bien aux chantiers de surélévation. Jusqu’à 5 fois plus léger qu’une structure en béton ou en parpaing, il pèsera moins lourd sur les fondations de la maison. L’extension en bois est également plus rapide à réaliser. Les différents éléments de la structure sont conçus et assemblés en atelier. Une fois livrés sur le chantier, leur montage ne prend que quelques jours. Vous profitez ainsi plus rapidement de votre pièce supplémentaire !

Ce qui incite de nombreux propriétaires à choisir le bois pour leur extension de maison, c’est aussi le pouvoir isolant de ce matériau. Le bois est en effet naturellement isolant ce qui vous permet de réaliser des économies d’énergie en été comme en hiver. De plus, pour atteindre une isolation thermique idéale, le bois a besoin d’une couche moins épaisse d’isolant additionnel.

Enfin, le bois est un matériau qui peut prendre n’importe quelle forme. Quel que soit votre projet d’extension en bois, vous pouvez le réaliser grâce à ce matériau malléable. D’un point de vue esthétique, il est également disponible dans un large choix d’essences aux textures et aux coloris variés. Vous pouvez donc sublimer votre maison grâce à cette surélévation chaleureuse au charme authentique. Sans oublier que le bois s’accorde parfaitement avec d’autres matériaux tels que la pierre, l’acier, l’aluminium ou encore le verre. De quoi jouer avec les matières et ainsi créer une surélévation en bois résolument contemporaine.

Qu’en est-il de la réglementation ?

En ce qui concerne la réglementation, qu’il s’agisse d’une surélévation en bois ou en béton, les contraintes et les démarches restent les mêmes. Vous devrez tout d’abord faire réaliser une étude de faisabilité afin de vérifier que les fondations et la structure de votre maison actuelle pourront supporter le poids d’une surélévation. Ensuite, il vous faudra demander une autorisation de travaux auprès de la mairie si la surface à construire mesure moins de 20 m2 (ou 40 m2 dans les zones couvertes par un PLU). Si la surface de la construction dépasse les 20 m2 (ou les 40 m2 pour les zones couvertes par un PLU), il vous faudra alors demander un permis de construire. Enfin, si après l’extension en bois la surface totale de votre maison dépasse les 150 m2, l’intervention d’un architecte et l’obtention d’un permis de construire seront obligatoires.

Avant de vous lancer dans vos travaux, pensez à contacter des professionnels de votre région et à demander plusieurs devis. Vous pourrez ainsi comparer les tarifs et les prestations proposées afin de faire votre choix !

Alors, prêts à créer votre surélévation en bois ?