Quel type de financement pour une extension ?

5 juillet 2021

C’est décidé, vous allez agrandir votre maison ! Maintenant que votre décision  est prise, plusieurs étapes et démarches vous attendent. Parmi elles : le financement de votre projet. En effet, plusieurs solutions s’offrent à vous pour le financement de votre extension.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez, chaque mois, une sélection de nos derniers articles les plus consultés

Quels sont les modes de financement ?

Ainsi, pour le financement d’une extension, plusieurs options sont envisageables.

L’autofinancement est la première d’entre elles. Financer votre extension sur vos fonds propres, sans avoir recours à un prêt bancaire vous permet d’accélérer les démarches. Plus besoin de rechercher un financement en déposant des dossiers dans plusieurs banques, vous pouvez débuter rapidement vos travaux pour profiter au plus vite de votre pièce supplémentaire. De plus, l’autofinancement vous permet d’éviter les remboursements de crédit et le paiement de taux d’intérêt.

Si en revanche vous ne souhaitez pas utiliser vos fonds personnels pour votre projet d’extension de maison, l’emprunt bancaire est alors la solution à envisager. Découvrez ci-dessous les différents types de prêts auxquels vous pouvez avoir droit.

Le prêt travaux

Pour vos travaux d’extension de maison inférieurs à 75 000 €, vous pouvez choisir le prêt travaux. Ce type de prêt bancaire est un prêt à la consommation spécialement dédié à vos travaux d’extension ou de rénovation. Il est octroyé sur présentation de devis et de bons de commande et les fonds sont débloqués sur présentation des factures. Ce type d’emprunt peut donc uniquement être souscrit si vos travaux sont effectués par des professionnels. Concernant la durée de ce prêt bancaire, elle est généralement de 10 ans mais peut dans certains cas être allongée.

Le prêt immobilier

Le prêt immobilier peut être souscrit pour vos travaux d’extension de maison. Ce type d’emprunt est toutefois réservé aux projets supérieurs à 75 000 €. Choisir ce prêt présente deux avantages non négligeables : des taux toujours très intéressants et des délais de remboursement assez longs. Toutefois, il vous faudra nécessairement prendre une garantie de type caution ou hypothèque qui augmentera le montant de vos remboursements.

Le prêt personnel

Si vous envisagez de réaliser vous-même vos travaux d’extension dont le montant sera inférieur à 75 000 €, vous pouvez aussi vous orienter vers le prêt personnel. L’avantage de ce type de prêt : l’enveloppe globale de vos travaux vous est fournie sans avoir à présenter de factures. Vous gérez donc comme vous le souhaitez le montant de votre emprunt. Pour rembourser votre prêt personnel, vous bénéficiez d’une période comprise entre 3 mois et 7 ans.

Le rachat de crédit

Si vous avez souscrit un prêt immobilier pour l’achat de votre logement et qu’il est toujours en cours, vous pouvez également procéder à un rachat de crédit pour le financement de vos travaux. Afin de réduire vos mensualités, vous avez en effet la possibilité de regrouper vos crédits et d’y inclure un prêt pour travaux. Ce type de financement vous permet d’alléger votre dette, de profiter des conditions avantageuses d’un seul contrat ainsi que d’une durée plus longue pour le remboursement.