Tout savoir sur la maison container

19 juillet 2019

D’abord logement de fortune en Chine dans les années 90, puis résidence étudiante à Londres ou Amsterdam, la maison container (ou conteneur) se décline aujourd’hui en habitat individuel particulièrement tendance. Mais derrière une réputation de logement design, cette solution de construction sait s’adapter à tous les styles. Elle s’adresse ainsi à un public bien plus large qu’on ne croit !

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez, chaque mois, une sélection de nos derniers articles les plus consultés

Les caractéristiques de la maison container

Une seconde vie

Sans surprise, la maison container est faite à partir… de containers ! Il s’agit majoritairement de vrais containers maritimes qui ont voyagé à travers les océans du monde pour le transport de marchandises diverses. Et ce, avant d’être mis mis à la retraite pour bons et loyaux services.
Au premier abord, recycler ces boîtes en métal comme structure de maisons individuelles peut paraître saugrenu. En réalité, elles possèdent des atouts des plus intéressants pour la construction.

Des boîtes en métal à l’épreuve du temps

Elles résistent au feu et aux conditions extrêmes, supportent jusqu’à 5 fois leur poids et sont conçues pour s’empiler les unes sur les autres. Les containers offrent donc une ossature ultra solide, à l’épreuve du temps, et une grande facilité de mise en œuvre.

Découpés et préparés en atelier, les containers sont ensuite livrés sur leur chantier de destination. On les positionne alors sur les fondations et on les assemble selon le plan établi. À la façon d’un immense jeu de Lego !

Les avantages de la maison container

Design et modularité

À l’heure des constructions au style toujours plus moderne, l’esprit ultra industriel de la maison container a eu tôt fait de séduire architectes et acheteurs du monde entier. La première raison de son succès a, bien-sûr, été son design original.

Mais la raison pour laquelle l’engouement ne se dément pas est sans aucun doute son extrême modularité. La maison container s’adapte ainsi aux envies de constructions les plus atypiques. En revanche, à l’intérieur comme à l’extérieur, il est tout aussi aisé de faire disparaître jusqu’à la moindre trace de métal ! Une possibilité de personnalisation infinie qui a donc de quoi satisfaire un large public.

Rapidité de mise en oeuvre

Et en particulier les impatients ! Car l’autre grand avantage de la maison container est sa rapidité de construction.

Ajoutez à cela la facilité de réaliser une extension, l’ajout d’un container permet d’aisément adapter la taille de la maison aux besoins d’agrandissement d’une famille. Ou encore le cercle écologique vertueux de ce type de constructions qui réutilise des containers maritimes pour leur offrir une seconde vie… Et vous obtenez une maison individuelle résolument dans l’air du temps !

Elles résistent au feu et aux conditions extrêmes et supportent jusqu’à 5 fois leur poids.

Les inconvénients de la maison container

De faibles performances thermiques

Le plus gros défaut de la maison container vient de la faible inertie thermique de ses parois en métal. Elle va engendrer une surchauffe rapide en été et des difficultés pour maintenir une température agréable en hiver. Rien d’irrémédiable cependant puisqu’une isolation adéquate garantira un parfait confort ! On privilégie alors souvent l’isolation par l’extérieur, n’entraînant aucune perte de surface habitable et permettant de ne pas être restreint quant à l’épaisseur d’isolants mis en place.

Quoi qu’il en soit, la maison container ne fait pas figure d’exception et devra être construite dans le respect de la réglementation thermique en vigueur (RT 2012 en attendant la RE 2020) !

Si cette solution vous attire pour son côté écologique, sachez qu’une construction faite à partir de containers neufs offre un écobilan tout ce qu’il y a de plus défavorable !

Des contraintes de taille et d’accessibilité

Autre inconvénient à prendre en compte : les dimensions prédéterminées des containers. Car même si leur taille peut varier de 6 à 30 m² environ, il vous faudra faire avec l’étroitesse des structures de base dont la largeur n’est que de 2,44 m.

Et attention, votre chantier doit également être accessible aux camions qui viendront livrer vos containers. Il en va de même pour les grues de levage, indispensables pour les positionner. Pas de stress : rares sont les terrains trop enclavés pour qu’un bon professionnel de la construction n’ait une solution. Pensez tout de même, dans ce cas, à prévenir vos voisins qui pourraient être surpris de voir voler des containers au-dessus de leur tête !

Une maison container, combien ça coûte ?

Attention aux prix trop alléchants

Avantages et inconvénients étant maintenant connus, reste évidemment la question centrale du prix d’une maison container. Il est courant de lire que ce type de maison modulaire représente un coût jusqu’à 20 % moins cher qu’une construction traditionnelle. En réalité, tout dépend du type de container, du constructeur, et surtout du niveau et du type de finitions choisis !

On observe ainsi des écarts allant de 900 €/m² pour une maison container à l’état brut jusqu’à 1 500 €/m² et plus pour une habitation « prête à meubler ».

Autoconstruction : une solution qui ne s’improvise pas

Quant aux plus manuels, ils peuvent toujours se tourner vers l’autoconstruction, et voir le prix au m² baisser jusqu’à 400 € seulement. Une aventure qui, maison container ou autre, ne s’improvise pas et reste réservée aux bricoleurs les plus avertis… et entourés !

Maison container : vérifiez bien le PLU !

Dernier point, mais non des moindres : avant d’établir vos plans et de demander un permis de construire pour votre maison container, pensez à vérifier le PLU de votre commune ! En effet, des restrictions concernant l’aspect de la façade ou encore la forme du toit pourraient vous obliger à revoir votre projet.